Accueil » Histoires de mission » Il y a plus dans la mission que d'y aller

Il y a plus dans la mission que d'y aller

Des soutiens financiers fidèles et des partenaires de prière répondent à l'appel de Dieu en tant que participants égaux à la Grande Commission.

By Jon Trotter

Avant d'entreprendre une mission missionnaire, il faut d'abord entendre l'appel de Dieu, puis répondre avec foi. Ceux qui investissent du temps dans la prière et le discernement avec la communauté de foi construisent leur futur ministère sur des bases solides. Lorsque les épreuves surviennent, la clarté de l'appel de Dieu et sa confirmation dans l'Église donnent confiance à l'ouvrier lorsqu'il s'engage dans le ministère.

De la même manière, prier et contribuer financièrement à l'œuvre de la mission est aussi une réponse à l'appel de Dieu. Cette colonne vertébrale de soutien est essentielle pour que les VMMissions existent et fassent de leur mieux pour former, envoyer, équiper, soutenir et encourager les gens lorsqu'ils servent de près ou de loin. Il s'agit d'un partenariat égal qui se joint au mouvement de Dieu partout et à tout moment.

Donna Suter, membre de l'église mennonite de Gospel Hill, à Fulks Run, en Virginie, a la responsabilité de prier pour les missionnaires et leurs familles depuis qu'elle est une jeune mère d'une vingtaine d'années. « Les photos des missionnaires étaient généralement affichées dans notre maison avec celles des membres bien-aimés de notre famille », se souvient-elle.

Quand elle était jeune, son rêve était de voyager et de rendre visite aux missionnaires du monde entier, un rêve que partageait son mari. Ils pensaient que s’ils faisaient cela, ils sauraient mieux prier pour eux et pour leur travail. Le rêve de ce genre de voyage ne s’est jamais réalisé. Néanmoins, Suter a été un fidèle guerrier de prière et un donateur pour les missions, envoyant de petits cadeaux mensuels à plusieurs travailleurs de VMMissions de manière continue pendant une période étonnante de 30 ans.

Les dons de Suter la connectent aux personnes à qui elle donne et à leur travail. Donner comme elle le fait la connecte à bien plus de personnes qu'elle ne pourrait jamais en rendre visite, notant : « Je prie pour tous ceux à qui je donne. Je pense que mes prières valent probablement autant que le petit montant que je donne à chacune d'elles. Peut-être plus!"

Curt Stutzman, pasteur de l'église mennonite Weavers, encourage le corps du Christ à utiliser toutes ses parties et tous ses dons pour soutenir la mission de Dieu de faire des disciples à travers le monde. « Nous avons chacun une variété de dons, et la façon dont nous nous soutenons mutuellement avec ces dons est critique. Lorsque le bras de l’Église travaille en Thaïlande, les organes, le sang et les tendons de la prière et du don doivent le soutenir », a-t-il déclaré. La congrégation de Stutzman est une église d'envoi pour la famille Mark et Sarah Schoenhals, qui servent depuis 2009 à Det Udom, en Thaïlande.

Stutzman est inspiré par ses voisins et ses confrères membres de l'église qui donnent « de manière exorbitante » leur temps et leur énergie aux familles de réfugiés dans le quartier de l'église, par les gens qui font des sacrifices aux missions et par ceux qui demandent régulièrement des prières pour ceux qui servent Christ dans d'autres pays.
régions du monde.

À 85 ans, Suter a demandé au Seigneur comment utiliser le temps qui lui restait dans cette vie. La réponse était de s’engager profondément dans la prière pour les besoins, grands et petits, partout dans le monde. Dans le cadre de son engagement, elle prie régulièrement pour le personnel et les travailleurs de VMMissions.

« Nous avons chacun une variété de dons, et la façon dont nous nous soutenons mutuellement avec ces dons est critique.» —Curt Stutzman

Une vie de prière et de don fidèles a fait une énorme différence. Dans le cas de Suter, au fil des années, ce petit montant mensuel destiné aux missions s'est transformé en une somme importante. Plus important encore, ses dons l’ont reliée à l’appel qu’elle a à prier pour ceux qui peuvent aller là où elle n’a pas pu aller. Beaucoup d'autres ont également fidèlement rejoint l'œuvre de Dieu par la prière et les sacrifices en tant que participants et collaborateurs dans la mission de Jésus.

Stutzman encourage fortement cette réponse dans la foi à l'appel de Dieu. « Ma prière est toujours que nous puissions reconnaître et répondre là où Dieu appelle chacun de nous, et que nous soyons des participants volontaires de toutes les manières : avec notre temps, nos prières, nos ressources et, oui, notre vie », a-t-il déclaré.


Jon Trotter est responsable des communications pour VMMissions.